• L'enfant


    Et le jeune prince s'est envolé pour un long exil,


    Le rire collé à ses lèvres recourbées.


    Il plane en des cieux noirs,


    L'âme brillante,


    Déjà sur le coeur de la mère.


    Perdue depuis tant d'années,


    D'années longues comme les années d'enfance.


    Quelle plus belle joie,


    Quelle plus grand bonheur



    Que de rendre un enfant à sa mère?





  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :